La construction de cette centrale est terminée et depuis le 19 décembre 2020, les machines sont en test et l'échelle à poissons est sous eau.

Cette centrale hydroélectrique, dans laquelle Vents du Sud est partenaire, se situe à Angleur, quai des Ardennes, à hauteur de la rue Jobette.

Cette réalisation, pour moitié dans les mains de coopératives citoyennes, permettra d'alimenter 1 257 familles.

Modèle économique et développement durable

La coopérative Vents du Sud propose comme la plupart des coopératives REScoop de se mettre ensemble pour acquérir des outils de production et produire de l’énergie à la hauteur de ses besoins. L’objet social de Vents du Sud essaie aussi de favoriser la consommation par ses coopérateurs de l’énergie produite. Ce paradigme s’explique par le néologisme d’origine anglophone de “prosumer en collectif” producer/consumer c’est à dire d’être producteur - consommateur ensemble.
Comment transformer cet objectif noble en un vecteur pour la transition énergétique et quelle est la différence entre investir dans la coopérative ou investir dans son projet d’autoproduction personnel, par exemple des panneaux photovoltaïques. L’objectif est de montrer comment un euro destiné à produire votre électricité permet de produire plus à travers la coopérative que dans un projet d’auto production.

Les bonnes nouvelles se font plutôt rares en ces moments de crise du coronavirus, alors autant en profiter lorsqu’il y en a une !

Suite à la diminution importante de la consommation d’électricité dans le pays, mais aussi grâce à la production importante des énergies renouvelables (il y a beaucoup de vent et de soleil depuis plusieurs semaines), les prix de l’électricité sont au plus bas. Nous invitons donc tous les citoyens et petites entreprises à changer leur contrat de fourniture d’électricité. L’économie moyenne est d’environ 60€ par an pour un ménage standard.