VENTS DU SUD scrl fs

Société coopérative à responsabilité limitée et à finalité sociale

Devenez acteur de la transition énergétique!

 

Facebook Twitter Youtube

Modèle économique et développement durable

La coopérative Vents du Sud propose comme la plupart des coopératives RESCOOP de se mettre ensemble pour acquérir des outils de production et produire de l’énergie à la hauteur de ses besoins. L’objet social de Vents du Sud essaie aussi de favoriser la consommation par ses coopérateurs de l’énergie produite. Ce paradigme s’explique par le néologisme d’origine anglophone de “prosumer en collectif” producer/consumer c’est à dire d’être producteur - consommateur ensemble.
Comment transformer cet objectif noble en un vecteur pour la transition énergétique et quelle est la différence entre investir dans la coopérative ou investir dans son projet d’auto-production personnel, par exemple des panneaux photo-voltaïque. L’objectif est de montrer comment un euro destiné à produire votre électricité permet de produire plus à travers la coopérative que dans un projet d’auto production.

Que produit une éolienne : coût des moyens de production

Dans nos pays et actuellement dans le secteur éolien, un investissement de 100 EUR permet de produire 100 KWh de production annuelle. Pour assurer la consommation annuelle d’un ménage moyen de 3000 KWh, il faut donc un investissement d'environ 3000 EUR pour assumer la partie électrique de la consommation de ce ménage.

Part de la consommation des ménages

Selon l’article http://www.educapoles.org/assets/uploads/teaching_dossiers_files/02_swift_fact_sheet_appliances_fr.pdf ,
la consommation énergétique des ménages représente environ 29 pourcents de consommation totale d’énergie. Cette information va permettre de montrer comment le modèle prosumer à travers la coopérative peut être une stratégie efficace pour la transition énergétique actuellement.

Que devient l’argent du coopérateur !

L’argent du coopérateur permet de monter un projet financier qui permet finalement de construire des outils de production d’énergie renouvelable, notamment des éoliennes ou des barrages hydroélectrique. En 2 mots, il permet d’obtenir un prêt auprès de la banque et c’est de là que provient la magie du projet coopératif. En effet, grâce au 3000 EUR du coopérateur, il est possible d’obtenir environ 7350 EUR auprès de la banque. Ce prêt sera auto-remboursé par les certificats verts et l’électricité produite par ces 7350 EUR supplémentaires et les 3000 EUR du coopérateurs produiront l’électricité équivalente au besoin du coopérateur.

En conclusion, l’argent du coopérateur à travers la coopérative est plus efficace pour la transition énergétique que si il avait envisagé sa propre auto-production dont le coût est quasi équivalent pour assurer son besoin.

Le développement durable

A long terme, si tous les acteurs économiques qui ont un besoin d’énergie investissent à la hauteur de leur besoin dans un projet coopératif comme celui de Vents du Sud, il ne serait pas nécessaire de recourir à l’emprunt bancaire: mais cela signifierait aussi que la transition énergétique serait terminée ! Donc, oui, ensemble, il est possible de tendre vers une transition énergétique harmonieuse qui permettra de transférer une économie qui ne détériore pas les ressources terrestres au détriment de la vie de nos enfants.

Le climat a besoin de votre initiative dans la transition

N’hésitez pas à aider la coopérative à remplir votre propre challenge de la transition énergétique en investissant à la hauteur de vos besoins dans la coopérative. Le capital de la coopérative est constamment ouvert car la coopérative fait partie de la fédération des coopératives de production d’énergie renouvelable RESCOOP. Cette fédération permet de participer à des opportunités nombreuses de projets dans la production d’énergie renouvelable.
Si vous êtes déjà coopérateurs, n’hésitez donc pas à inviter vos amis et vos voisins à faire l’effort de leur propre transition: le climat a besoin de votre initiative!

cociter     prix Godefroid 2018 conseil national de la coopérateion   rescoop wallonie